Guide : ajouter une page optimisée pour le référencement Google sur WordPress avec Rankmath.

Guide : ajouter une page optimisée pour le référencement Google sur WordPress avec Rankmath.

Cet article vous guidera dans la création d’une page sous WordPress en l’optimisant pour le SEO ou référencement naturel grâce au plugin Rankmath.

Création d’un nouvel article

La première étape est de se connecter à votre dashboard admin de WordPress afin de créer une nouvelle page ou article. Dans ce cas-ci, je vais créer un nouvel article.

Guide : ajouter une page optimisée pour le référencement Google sur WordPress avec Rankmath. 3

Ceci fait, vous arriverez sur la page de création d’un article. Vous avez le choix d’utiliser le visual builder ou Gutenberg, l’éditeur de texte WordPress par défaut. Si vous ne maîtrisez pas bien le Divi Builder? je vous conseille d’utiliser l’éditeur de texte par défaut de WordPress.

Si vous désirez en savoir plus sur le constructeur de page de Divi, je vous recommande de lire mon guide « Comment utiliser le visual builder ».

Ici, nous utiliserons l’éditeur de texte par défaut.

Guide : ajouter une page optimisée pour le référencement Google sur WordPress avec Rankmath. 4

Légende : 

  1. Enregistrez un brouillon pour le finir plus tard, prévisualisation ou publication en ligne
  2. Réglage SEO de la page avec le plugin Rankmath
  3. Les réglages de la page (catégorie, image de l’article…)

Rédaction de l’article

Vous allez pouvoir commencer à rédiger votre texte en saisissant le titre de la page et votre premier paragraphe.

Si vous désirez plus d’informations, j’ai écrit un article à ce sujet:  rédiger un texte optimisé pour le référencement.

ajouter un bloc avec gutenberg

L’éditeur de texte de WordPress permet d’ajouter des blocs. Voici les principaux :

ajouter bloc texte ou media gutenberg

Texte

  • Disposition Divi : pour intégrer n’importe quelle section de votre librairie Divi tel un appel à l’action
  • Paragraphe : Bloc de texte standard
  • Titre : Insérer un titre en choisissant son niveau (h2,h3,h4,h5,h6), le h1 ne s’y trouve pas car celui-ci a déjà été intégré et il faut surtout pas en mettre plusieurs
  • Liste : Liste à puces ( ajoute une plus-value SEO)
  • Citation : Ajouter un bloc de type citation
  • Tableau : L’ajout de tableau quand cela est possible est aussi bénéfique pour le SEO

Media

  • Image : l’ajout d’images est important, n’oubliez pas de compléter le champ alt, en y incluant votre mot-clé
  • Galerie : cela permet d’ajouter un bloc avec plusieurs images
  • Vidéos : cela permet d’ajouter une vidéo. Je vous recommande fortement de l’uploader sur youtube et d’insérer la vidéo à partir d’une adresse web.

Vous pouvez aussi insérer des widgets WordPress ou du contenu embarqué des réseaux sociaux par exemple.

Quelques astuces de référencement

Structurer votre texte

Vous devez absolument structurer votre page en utilisant la hiérachie des titres :

  • H1 à H6
  • Le H1 est le titre le plus puissant pour Google, insérez-y vos mots-clés. Attention!: un seul H1 par page
  • Hiérarchie « parent-enfant », c-à-d q’un h3 est censé parler du même sujet évoqué en H2
  • Utiliser des questions comme titres est un bon moyen d’apparaitre dans les résultats de recherche pour cette question

Ajouter des images

En n’oubliant pas d’insérer des images, sans oublier des les alléger le plus possible, vous pouvez utiliser ce site web pour alléger vos images https://tinypng.com/ 

Renseignez aussi la balise « alt » (description de l’image) en y insérant vos mots-clés

 

Créer des liens internes et externes

Faire des liens vers d’autres pages de votre site web, comme des articles ou une page service/vente. Vous pouvez aussi faire des liens externes vers des sites référents parlant du sujet de votre article.

Autres ressources utiles pour la rédaction SEO

Une fois le texte inséré, vous allez pouvoir passer à la seconde partie, les réglages de l’article.

Réglages de la page

 

réglage de la pageEtat et visibilité

Visibilité de la publication, vous pouvez choisir de laisser l’article en privé, protégé par un mot de passe ou alors public. Pour que votre article soit référencé par google, vous devez choisir l’option « public »

Permalien

L’adresse Url de l’article: attention, une fois que Google positionne votre page, changer l’url de celle-ci vous fera perdre ce classement. Google considérera que c’est une nouvelle page et ne fera pas le rapport avec l’ancienne url

 

Catégories

Réglage important: les catégories ont plusieurs utilités. En SEO, elles permettent à Google de savoir de quel sujet parle l’article en se référençant à la description des catégories. Et elles permettent aussi de trier l’affichage sur votre site web en affichant les articles d’une seule catégorie.  

 

Etiquettes

Elles ont la même utilité que les catégories. Peu utilisées, elles permettent, par exemple, de regrouper des articles e-commerce par marque. 

 

Image mise en avant

L’image sera celle affichée sur votre blog. Pour certains de mes clients, cette image est aussi utilisée en en-tête de l’article, pas besoin de l’ajouter à nouveau dans votre texte.

 

Extrait

Celui-ci sera utilisé sur votre page de blog (celle qui liste vos articles) et par défaut en metadescription de votre page sur les recherches Google. Il n’apparait donc pas sur votre article en soi mais doit être écrit pour donner envie de lire la suite.

 

Commentaire

Il permet d’activer ou non les commentaires sur l’article. 

Une fois la configuration de votre article terminée, celui-ci devrait avoir la bonne mise en page et apparaitre au bon endroit sur votre site. Une dernière étape avant la publication et le partage : les réglages SEO que je vous explique ci-dessous.

Réglages SEO avec Rankmath

Accéder aux réglages SEO de Rankmath en cliquant sur le bouton en haut à droite de la page.

 

rendez-vous sur les réglages SEO de référencement rankmath

Ici, vous allez pouvoir remplir les champs SEO pour le référencement Google et indiquez à Rankmath, le(s) mot(s)-clé(s) que vous désirez cibler.

 

indiquez vos mots clés, titre et metadescription
  1. Indiquez votre ou vos mots-clés.
  2. Remplissez les balises SEO
  3. Accédez aux réglages pour les réseaux sociaux

1.Mots-clés et recommandations

Une fois le mot-clé indiqué, Rankmath vous donnera des recommandations et une note sur 100 de votre page.

Il n'existe plus de balise "mot-clé"

Remplir ce champ n’indiquera pas à Google quel est le mot-clé de la page, Google n’utilise plus cette balise. Mais suivre les recommandations de Rankmath vous permettra d’être positionné sur ce mot-clé en l’utilisant au bon endroit par exemple.

2. Snippet : Le titre, le permalien et description.

 

Ici, vous réglez l’affichage de la page sur le moteur de recherche Google, affichant même un aperçu de celui-ci.

 

  • Titre : Le titre de la page, si vous modifiez celui-ci, n’utilisez pas les « % », entrez le texte sans balisage
  • Permalien, ou l’url de la page. L’url de la page est créée par défaut lors de la publication de l’article. Vous pouvez le modifier ici ou comme vu plus haut dans les réglages WordPress de l’article. Toujours bien faire attention de ne plus changer l’url de votre page une fois la page positionnée sur Google sous peine de perdre ce positionnement.
  • Description : Le texte qui a pour but de faire cliquer une personne sur Google pour atterrir sur votre site. Il est important que celui-ci incite à cliquer et à lire la suite. Vous pouvez utiliser un emoji ( clic droit sur la zone de texte > emoji ) C’est un bon attrape-œil !

 

3. Optimisation pour les réseaux sociaux

 

RankMath utilise déjà les informations de votre page pour les réseaux sociaux mais vous pouvez les personnaliser dans cette section afin d’optimiser l’affichage sur ceux-ci.

Image en cache

Facebook et Twitter mettent en cache les images présentent dans cette balise, si vous changez cette image, elle ne sera pas automatiquement modifier pour les réseaux sociaux. Pour mettre à jour une image dans le cache des réseaux sociaux, vous devez utiliser leur debugger.

Facebook : https://developers.facebook.com/tools/debug

 

Publication et partage.

Bravo, il ne vous reste plus qu’à publier votre article et le partager sur les réseaux sociaux !

Utiliser les statistiques

Ceci permet de voir quelles pages se positionnent le mieux et lesquelles se positionnent le moins. Pour les pages à haut trafic, profitez-en pour ajouter des textes ou des appels à l’action vers vos pages vendeuses.

Mettre à jour ces textes

Modifier de temps en temps vos textes, en y ajoutant ou modifant du contenu indiquera à Google que votre page reste actualisée et cela sera bénéfique pour votre classement.

Comment rédiger un texte optimisé pour le référencement Google ?

Si vous voulez attirer plus de visiteurs sur votre site web, il vous faut avant tout une chose : un bon contenu. Mais ce n’est pas tout. Après tout, les utilisateurs doivent d’abord prendre conscience du contenu. Et cela se produit généralement lorsqu’ils trouvent le contenu sur Google. Mais soyons honnêtes : qui regarde la deuxième page dans les résultats de Google ? Presque personne. C’est pourquoi il est important d’être en tête du classement de Google. Et c’est là que l’optimisation du référencement entre en jeu. Je vous explique dans cet article comment rédiger des textes SEO qui sont assurés d’être présents sur Google.

rédiger un article optimisé pour le SEO mes conseils et astuces

Définition : Qu’est-ce qu’un texte SEO ?

En termes simples, les textes SEO sont des contenus qui sont susceptibles d’obtenir un classement élevé sur Google. C’est pourquoi ils sont conçus pour être compris et trouvés intéressants par les moteurs de recherche comme Google. Cependant, pour qu’un texte soit bien classé sur Google de manière organique, de nombreux facteurs différents doivent interagir. Il s’agit notamment de la densité des mots-clés, de la longueur du texte et de l’optimisation des extraits. Dans le passé, il suffisait même que le mot-clé souhaité apparaisse le plus souvent possible dans le texte. Aujourd’hui, cela ne fonctionne plus. Le mot-clé est ici qualité plutôt que quantité.

Le type de contenu n’est pas du tout pertinent ici. Un article ainsi qu’une description de produit ou un communiqué de presse peuvent être rédigés avec un référencement optimisé. Il importe seulement de savoir à quoi Google réagit positivement et de mettre en œuvre une stratégie en conséquence.

Rédaction de textes de référencement – Comment cela fonctionne-t-il ?

Il existe de nombreux critères différents pour créer un texte optimisé pour le référencement. Mais une chose est plus importante encore : L’utilisateur doit toujours être au centre de vos préoccupations. Parce qu’avant tout, le contenu que vous publiez sur votre site web doit toujours être rédigé pour le groupe cible et non pour le moteur de recherche. Vous devez donc toujours vous demander quelles sont les motivations de l’utilisateur derrière la requête de recherche et quel contenu il recherche en conséquence. Sur cette base, le texte devrait ensuite être adapté de manière à ce qu’il puisse également être trouvé facilement par les moteurs de recherche.

rédiger un article optimisé pour le SEO

Rédaction de textes sur le référencement : 10 conseils et astuces

Dans les pages qui suivent, nous souhaitons vous donner quelques conseils et astuces pour optimiser le contenu de votre site web afin qu’il puisse être facilement trouvé sur Google et d’autres moteurs de recherche. Vous pouvez ainsi augmenter la portée de votre site web et attirer plus de visiteurs sur votre site.

1. connaître votre intention de recherche

Comme nous l’avons brièvement mentionné précédemment, il faut d’abord entrer dans l’esprit de l’utilisateur qui cherche un certain mot clé. Que compte-t-il trouver avec sa recherche ? L’objectif du contenu doit donc être de satisfaire l’utilisateur et de répondre à ses questions. Les questions suivantes peuvent aider à cette analyse :

  • Qui est l’utilisateur ?
  • Quels sont ses problèmes ?
  • Quelle est sa motivation pour rechercher le mot-clé ?
  • Comment l’utilisateur peut-il être satisfait ?
  • Quel est l’historique de l’utilisateur ?
  • Où se trouve actuellement le parcours du client ?

Comme Google recueille des données sur les intentions de recherche des utilisateurs depuis de nombreuses années, il diffuse généralement les résultats qui ont satisfait les utilisateurs au cours des dernières années. Cela signifie que si vous structurez le contenu de la manière dont il se trouve déjà dans les meilleurs résultats, vous vous rapprochez beaucoup de l’intention de recherche derrière le mot-clé.

2. trouver le bon mot-clé

Les mots clés sont des termes de recherche qui peuvent prendre la forme de mots isolés, de phrases ou de questions entières. Différents outils sont disponibles pour vous aider à le découvrir, certains d’entre eux étant même gratuits :

  • Google Suggest, Youtube, Pinterest, Amazon (donnez des suggestions automatiques lorsque vous entrez un mot-clé)
  • Ubersuggest
  • KWFinder
  • Semrush
  • Google Ads Keyword Planner

Avec la plupart des outils payants, vous pouvez non seulement trouver des mots-clés populaires, mais aussi d’autres informations telles que le volume de recherche et le niveau de difficulté du référencement.

trouver le bon mot clé est essentiel

3. analyser la concurrence

Lors de la rédaction d’un texte de référencement, il est également important d’examiner de plus près la concurrence. Vous pouvez ainsi savoir quel contenu fonctionne particulièrement bien pour le mot-clé correspondant. Vous devez ici prêter une attention particulière aux informations que les concurrents ont sur leur site, à la manière dont elles sont présentées et aux lacunes qui subsistent dans le contenu.

Très important : la copie n’est pas autorisée ! D’une part, cela viole la loi sur les droits d’auteur et d’autre part, Google considère les contenus dupliqués, ce qui se traduit par une baisse de classement.

4. rendre le texte clair et concis

Un texte se lit mieux s’il est divisé en plusieurs sections et sous-titres. Concevez donc vos textes SEO de la manière dont vous souhaitez les lire. Subdivisez-le régulièrement en sections afin que les blocs de texte ne submergent pas le lecteur. Trois à quatre phrases par paragraphe constituent généralement une bonne ligne directrice pour l’orientation.

Contrairement à un livre, les lecteurs sur Internet ne veulent pas nécessairement passer plusieurs heures à se déplacer d’une section à l’autre. Essayez donc de rendre votre texte clair et facile à lire.

5. ne pas négliger la méta-description

La méta-description est le texte que l’utilisateur voit sur Google sous l’intitulé de votre texte. Il comporte un maximum de 156 caractères et doit susciter la curiosité du lecteur. Réfléchissez donc bien à ce que vous voulez y décrire et à la manière dont vous pouvez amener le lecteur à en savoir plus sur votre texte. Là encore, vous devriez essayer d’inclure certains mots-clés avec lesquels vous aimeriez être classé sur Google. Une méta-description bien formulée augmente le taux de clics et constitue donc un facteur important pour l’algorithme de Google.

6. créer des liens pertinents

Un autre facteur qui peut avoir une influence positive sur le classement des moteurs de recherche est la mise en place de liens internes et externes. Avec les liens internes, vous mettez certains liens dans votre texte, qui renvoie à d’autres textes de votre choix. Ces liens doivent être définis de manière judicieuse afin que le lecteur reste plus longtemps sur votre page et clique sur les différents contenus. La durée du parcours et la fréquence des clics sur votre page peuvent également avoir une influence positive sur le classement Google. Mais les liens externes peuvent aussi être très utiles pour votre classement, s’ils sont judicieusement placés et offrent une valeur ajoutée au lecteur. Là encore, il est clair que le parcours utilisateur reste en premier plan.

7. intégrer du contenu médiatique

Si le thème est approprié, vous devriez également essayer d’inclure de temps en temps des images, des fichiers audio ou vidéo dans votre contribution. Ces derniers assouplissent un peu l’ensemble du texte et peuvent souvent expliquer le contenu d’une manière différente et plus compréhensible. Si vous incluez des images dans votre message, il est également possible que vous soyez trouvé dans la recherche d’images de Google. Il est également possible d’optimiser le référencement en complétant la description de l’image par des mots-clés appropriés. Vous pouvez également augmenter le temps passé sur votre site et le taux de clic en utilisant différentes galeries d’images ou de vidéos.

8. une longueur de texte correcte

En fait, il est difficile de dire quelle devrait être la longueur d’un texte pour qu’il soit bien classé sur Google. Dans la plupart des cas, la durée dépend de l’intention de recherche. Les sujets plus complexes exigent souvent des réponses plus longues que les requêtes de recherche qui ne visent qu’à obtenir une réponse simple. En général, on peut dire qu’un texte doit être aussi long que possible et aussi court que nécessaire. Il faut donc répondre à toutes les questions importantes du lecteur, mais sans trop s’écarter du sujet.

En règle générale :

Type de pageNombre de mots
Article de blogEntre 600 et 3000 mots
Page statiqueEntre 400 et 600 mots
Produits E-commerce300 mots

9. utiliser des texte accordéons

Les textes SEO qui peuvent être dépliés sont très populaires sur de nombreux sites web. Et cela est compréhensible, car ils donnent au lecteur un bel aperçu et lui permettent de trouver immédiatement les rubriques qui l’intéressent. Les textes dépliables ou accordéons sont également très agréables pour les utilisateurs qui atterrissent sur votre site web avec leur smartphone, car ils n’ont pas besoin de faire défiler le texte indéfiniment.

10. enfin : réviser le texte

Si vous avez fini de rédiger vos textes de référencement, il est conseillé de les relire. Au mieux, avec un certain décalage dans le temps. Ainsi, vous remarquerez des choses que vous n’auriez jamais remarquées en l’écrivant. Il peut s’agir par exemple de mots de remplissage inutiles, de phrases trop longues, de répétitions de mots, de trop de phrases passives ou de doubles négations. Tous ces éléments perturbent le flux de lecture et doivent être supprimés ou adaptés. La relecture est donc une chose qu’il ne faut jamais sous-estimer lors de la rédaction de textes SEO.

les 10 astuces pour écrire un contenu optimisé pour Google

Conclusion

La rédaction de textes de référencement est un sujet complexe, qui ne peut être entièrement résumé en dix conseils. Beaucoup de choses ne peuvent être découvertes que par essais et erreurs, car Google adapte constamment son algorithme et considère soudainement que d’autres facteurs sont plus importants. C’est pourquoi vous devriez toujours vous tenir au courant des nouvelles mises à jour de Google. Si votre texte obtient subitement un score inférieur, il se peut que Google ait encore changé quelque chose, ce qui doit être déterminé. Dès lors, si vous remarquez que vos textes ne sont pas aussi bons que vous le souhaiteriez, vous devez les adapter régulièrement.

Les sites web du futur

Les sites web du futur

Les sites web sont-ils en train de disparaître ? Le site web du futur

À une époque aussi rapide que celle de la numérisation, les tendances d’aujourd’hui seront la neige de demain. Le site Internet existe en tant que média depuis près de 30 ans maintenant – il est donc juste de se demander : Quel est le site Internet du futur ? Ou dans l’autre sens : le site Internet a-t-il un avenir ?

site web du futur quel est son avenir

Le site web est-il un support obsolète ?

Toute personne qui réfléchit à l’avenir d’un média implique que son état actuel pourrait bientôt appartenir au passé. Après tout, les débuts du World Wide Web remontent à 1989 et le support original était le PC, qui est aujourd’hui éclipsé par les smartphones et autres appareils mobiles.
Mais les médias sont constamment déclarés morts : depuis des années, on dit que la télévision va disparaître, et les téléviseurs intelligents et les services de streaming prouvent le contraire. Les gadgets intelligents sont témoins d’une réinterprétation des médias qui disparaît rarement complètement de la scène, mais qui est au contraire développée plus avant et finalement utilisée différemment.
C’est également le cas du Web, qui se caractérise aujourd’hui par différentes formes d’accès et d’utilisation. Une étude de Cisco sur le trafic mondial de données prévoit que le smartphone aura remplacé le PC au plus tard en 2022. Le rôle le plus important dans la question de l’avenir du site Internet dans un avenir prévisible sera donc joué par les appareils mobiles intelligents

Le site web de demain sera Mobile First

Site web de demain sera mobile first

Le développement du web est en plein bouleversement : le principe du mobile d’abord, place à la vue du mobile avant de celle du bureau. Toutefois, pour rester flexible, il est essentiel de concevoir des sites web réactifs. Le site web de demain n’est pas lié à une taille d’affichage, mais ses éléments s’adaptent de manière fluide à l’affichage du dispositif terminal respectif et réagissent aux mouvements et aux changements.
Si 80 % du temps est investi dans des applications, cela signifie que les sites web devront évoluer vers des applications web progressives (PWA) afin de répondre aux besoins d’interaction des utilisateurs qui, depuis le Web 2.0 au plus tard, ne sont plus des consommateurs passifs mais sont devenus des « prosommateurs » (producteur + consommateur).
Les médias sociaux ont aboli la communication à sens unique sur le web et ont libéré les sites internet de leur existence insulaire : en intégrant des API, des flux RSS et des logins, ils sont presque infiniment extensibles – une tendance qui se poursuivra à l’avenir.

L’avenir c’ est la simplicité comme caractéristique pionnière du design

Le web revient à ses racines : les sites web simples sont de nouveau à la mode. Mais comme le smartphone remplace de plus en plus l’ordinateur, les sites web doivent être simples mais, contrairement aux sites web des années 1990, puissants : En ces temps de forte croissance, les gens veulent pouvoir prendre des mesures immédiates et, par exemple, télécharger des données pendant leurs déplacements, au lieu de devoir retourner sur leur ordinateur personnel.
La recherche d’informations, la productivité et le divertissement sont les motivations sous-jacentes de la navigation moderne sur le web. Par conséquent, les sites web tournés vers l’avenir doivent être faciles à utiliser et les informations faciles à trouver, offrir des possibilités d’interaction et être agréables à utiliser

Caractéristiques des sites web modernes

  • Conception de l’expérience utilisateur (UX)
  • Conception de sites web réactifs
  • Des interfaces intuitives
  • Plus de représentations visuelles que de textes
  • En même temps des textes de qualité selon le principe du « Content-is-King
  • Des temps de chargement courts avec une fonctionnalité et une qualité simultanées
  • Intégration d’outils et d’applications par le biais d’API
  • L’utilisation subtile et ciblée d’éléments interactifs tels que les petites animations et les transitions

Utilisation intuitive du site web du futur

site web du futur

L’avancée triomphale du cloud computing montre que, dans l’idéal, la technologie doit être omniprésente et rassurante pour les gens. La technologie du confort est située à la périphérie de la perception au lieu d’être pénétrée par le centre de l’attention. La technologie n’attire l’attention que lorsqu’elle ne fonctionne pas comme prévu. Le site web du futur est donc accessible et compatible avec tous les appareils, exécute des tâches de manière autonome et fonctionne discrètement en arrière-plan, de sorte que son utilisation est presque inconsciente.

Sites web futuristes : Simple à l’extérieur, complexe à l’intérieur

Le site web du futur est simple et intuitif à l’extérieur, mais très complexe à l’arrière-plan. Grâce aux dernières technologies, les sites web peuvent être tellement multicouches que la frontière avec les logiciels est presque fluide. Les solutions complexes sont également cruciales pour leur sécurité : les Big Data nécessitent de traiter les données sensibles de manière consciente et prudente et de les protéger au mieux contre la perte et l’utilisation abusive. Mais il ne faut pas que la complexité bloque l’accès : L’application la plus fonctionnelle rate sa cible lorsqu’elle submerge les utilisateurs au lieu de résoudre les problèmes. L’interface utilisateur doit donc toujours anticiper les actions instinctives.

Le site web du futur et l’avenir du Web

L’avenir du web est entre nos mains : des développeurs web visionnaires* font tout leur possible pour que le site web ne souffre pas de vieillesse. Au contraire, elle peut avoir un avenir prometteur, si le nouveau consensus est
Le site web du futur est une application web puissante qui prend en compte les besoins de tous les individus dans tous les domaines d’application et exploite toutes les possibilités des dernières technologies tout en offrant une excellente expérience utilisateur.

6 erreurs les plus stupides que commettent les personnes intelligentes lorsqu’elles engagent un webmaster freelance

6 erreurs les plus stupides que commettent les personnes intelligentes lorsqu’elles engagent un webmaster freelance

Si vous cherchez à engager un webmaster freelance pour votre prochain projet de site web, vous êtes au bon endroit. Mais, tout d’abord, pour qui ce sujet est écrit ?

Choisir un webmaster

Cet article s’adresse à toute personne qui est responsable du marketing. Cela peut aller du directeur général de l’entreprise à un stagiaire en marketing chargé de trouver un nouveau site web pour une petite ou moyenne entreprise.

Cet article s’adresse également à tout propriétaire d’entreprise, donc si vous êtes propriétaire d’une entreprise et que vous envisagez de revoir la conception de votre site web, cet article est définitivement pour vous.

De même, si vous êtes administrateur de site web, c’est-à-dire si vous êtes chargé de l’édition ou de la mise à jour régulière du site, cet article s’adresse également à vous.

C’est un article que la plupart des autres développeurs de sites web ne veulent probablement pas que vous lisiez. La raison en est que la plupart des autres concepteurs de sites web aiment se considérer comme des sorciers tout-puissants dotés de pouvoirs magiques. Et ils utilisent un jargon et une terminologie techniques complexes pour intimider et mystifier leurs clients en leur faisant croire que ce qu’ils font est plus complexe que cela.

Cet article vous aidera à démystifier le processus d’embauche d’un webmaster local et vous guidera à travers ce que vous devriez rechercher lorsque vous envisagez d’engager un concepteur de site web. Sans plus attendre, voici les six erreurs les plus stupides.

Erreur de conception de site web n°1. Payer trop peu

 

Beaucoup de gens pensent qu’ils ont une certaine somme d’argent et se disent : « Si je paie moins cher pour un site web, il me restera de l’argent, donc je gagne ». Et donc ils iront chercher un site web Square Space ou Wix ou Go Daddy, et ils penseront que parce qu’ils ont économisé de l’argent, ils vont prendre de l’avance sur le marché.

Mais Warren Buffett, qui est largement considéré comme l’un des plus grands investisseurs de tous les temps, dit que la chose la plus importante quand il s’agit de penser à l’argent est le coût d’opportunité.

Alors, qu’est-ce que le coût d’opportunité ?

Au lieu de penser « j’ai cet argent, j’ai besoin d’un site web, je vais avoir un site web Wix, je vais économiser de l’argent en ayant un site web Wix, donc je suis gagnant ».

« Le coût d’opportunité penserait : « Très bien, j’ai donc cet argent. Je peux faire beaucoup de choses différentes, y compris obtenir un site web Wix, un bricolage, engager un webmaster près de chez moi, engager quelqu’un à l’étranger, etc. Et puis, parmi toutes ces décisions, laquelle me rapportera le plus de bénéfices nets ? »

« Everything  is based on opportunity cost. »

Warren Buffet

C’est la meilleure manière d’envisager les choses en termes de coût d’opportunité. Il ne s’agit pas tant de votre retour sur investissement pour une seule idée, mais plutôt de savoir quel est le meilleur bénéfice net global pour toutes les différentes options disponibles. Et parfois, lorsque vous optez pour la voie la moins chère, vous perdez vraiment beaucoup en termes de profit net potentiel.

Une autre chose dont les gens ne tiennent pas compte lorsqu’ils choisissent la voie la moins chère, c’est la valeur de votre temps. Car, lorsqu’il s’agit d’investir, soit vous gagnez du temps, soit vous économisez de l’argent. L’argent vous permet de gagner du temps et vous devez vous poser la question :

Quelle est la valeur de mon temps ?

L’analogie que j’aime donner est Ikea. La raison pour laquelle ils peuvent faire payer si peu pour leurs meubles est qu’ils transmettent effectivement à leur client une grande partie du travail que d’autres fabricants de meubles feraient.

Ainsi, par exemple, vous devez aller chercher les meubles à l’entrepôt parce qu’ils n’ont pas vraiment de vendeurs sur place. Ensuite, vous devez aller les livrer chez vous. Et puis vous devez les assembler, et ce sont toutes des choses que les autres fabricants de meubles font généralement faire à leurs employés.

La vérité est que lorsque vous assemblez un meuble, vous n’êtes pas un professionnel de la construction de meubles, et donc la qualité et le rendement ne seront pas aussi bons. Et cette métaphore s’applique à la conception de sites web. La plupart des gens ne sont pas des professionnels du marketing numérique ou des webmaster, ou ne comprennent pas les caractéristiques des utilisateurs, ou comment obtenir du trafic, ou tout autre chose de ce genre. Ainsi, non seulement vous consacrez tout votre temps à la création du site, mais vous n’obtenez pas un résultat d’aussi bonne qualité que si vous aviez engagé quelqu’un de professionnel.

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Erreur n° 2 de la conception de site web. Payer trop cher

C’est exactement le contraire de l’erreur n°1. Permettez-moi de commencer par vous révéler un petit secret en matière de conception de sites web. La plupart des gens pensent : « Oh, je vais engager une agence web parce que je veux un « vrai site web », et non un site WordPress ou autre chose. Et ce que la plupart des gens ne réalisent pas, c’est que tous les sites web sont faits à partir de la même chose.

html
CSS
javascript

En front-end, il n’y a que du CSS, de l’ HTML et du JavaScript, et je veux dire, tous les sites web.

Si vous allez sur Apple.com, Facebook.com, Amazon.com, n’importe quel site web, et que vous regardez le code source, c’est juste du CSS et de l’ HTML. L’ HTML lui donne la structure, le CSS lui donne le design, et le JavaScript lui donne l’animation et c’est tout.

Si nous regardons un site à 50 dollars, il est fait à partir du même code source qu’Apple.com

WebMaster proche de chez moi

Ainsi, lorsque vous travaillez avec des webmaster locaux haut de gamme, ce n’est pas comme si vous payiez pour quelque chose de différent. Vous payez simplement pour une version de meilleure qualité de la même chose. Quelqu’un qui sait mieux coder, qui comprend mieux le design, avec un peu de chance, mieux commercialiser, et vraiment, c’est pour cela que vous payez.

Beaucoup de gens pensent qu’ils devraient travailler avec une grande agence pour leur site web parce qu’ils vont faire un meilleur travail. Alors vous allez dans leur bureau et c’est un beau bureau qui a l’air d’être assez cher dans un beau quartier de la ville et ils ont des tables de ping-pong et les gens jouent et s’amusent.

agence web design

Et si vous vous demandez, « Wow, je me demande comment ils peuvent se permettre d’avoir tous ces beaux bureaux », eh bien, le prix de votre site web sert à financer ce genre de dépenses. Pas vrai ? Et, en général, vous serez contacté par un commercial rusé qui vous proposera de travailler avec leur entreprise et il semblera très compétent.

Donc, en définitive, faites confiance à votre propre jugement et ne vous laissez pas troubler par l’aura de quelqu’un qui se dit expert, car en général, elle n’est pas aussi percutante qu’on pourrait le croire.

Erreur n°3.
Engager un « graphiste » pour la réalisation de votre site web

Qu’est-ce que j’entends par là ? Ça a l’air bizarre. Donc, quand je dis graphiste, je veux dire quelqu’un qui est strictement un artiste, et il y en a beaucoup. Beaucoup de « designers » ne se préoccupent que de l’esthétique du site. À quoi il ressemble, s’il est unique ou s’il suit les dernières tendances en matière de design de sites web. Mais en fin de compte, ils ne comprennent pas vraiment l’objectif premier d’un site web.

Et donc, laissez-moi vous demander, quel est l’objectif principal d’un site web ?

  • Est-ce d’être beau ? Pas vraiment, non. Ce n’est pas le but premier.

  • Est-ce d’améliorer l’expérience de l’utilisateur ? Pas exactement, non, ce n’est pas le but premier.

  • Et pour gagner des prix ? Uh-uh, certainement pas.

Si vous dirigez une entreprise ou une société, le but du site web est de gagner de l’argent. Et la seule chose dont vous devriez juger un site web est de savoir s’il rapporte plus d’argent. Sinon, quel est l’intérêt de l’obtenir ? N’est-ce pas ?

Et donc, la plupart des créateurs de site ne comprennent pas cela, mon approche, elle, est orientée marketing en plus du design.

Ce que je fais lorsque je travaille avec des clients, c’est que nous identifions :

  • Quels sont les différents types de visiteurs qui viennent sur le site ?
  • Que cherchent-ils ?
  • Quelle est la prochaine étape qu’ils veulent franchir ?

La définition de ces variables est notre processus de conversion des prospects en clients.
Et c’est cela le marketing. Nous faisons d’abord du marketing et ensuite de la conception.

Erreur de conception de site web #4.
Ne pas avoir de CMS

Alors, qu’est-ce qu’un CMS ? Un CMS signifie Content Management System, et c’est essentiellement un logiciel pour gérer et mettre à jour votre site web. WordPress et Square Space sont tous deux des CMS, et il existe un million de CMS différents. La seule chose à noter est que tous les CMS ne sont pas les mêmes, même au sein de WordPress.

WordPress logo on water

Il existe dans le monde des affaires un concept appelé « livrable fantôme », et un livrable fantôme est quelque chose que vous, en tant qu’entreprise, donnez à vos clients qu’ils n’attendent pas vraiment ou qu’ils ne savent pas qu’ils devraient attendre.

L’un des livrables fantômes que je donne à mes clients est le backend du site. La plupart des gens, lorsqu’ils achètent un site web, ne pensent pas à l’interface. Ils ne pensent qu’ à son apparence, et ils ne pensent pas vraiment à la facilité d’utilisation ou au nombre d’heures ou de frustration qu’il faudrait pour éditer et mettre à jour le site.

6 erreurs les plus stupides que commettent les personnes intelligentes lorsqu'elles engagent un webmaster freelance 5

Ici, c’est un site du thème que j’ulitise (Divi) où l’image, le titre, la description, chaque petite chose est facile à modifier et à mettre à jour, tout aussi facile que la mise à jour de votre profil Facebook.

Erreur n° 5 de conception de site web.
Ne pas faire preuve de la diligence requise

Il est facile de vérifier s’ils ont des avis. Consultez-les donc sur Google et LinkedIn. Voyez si les gens disent du bien d’eux, ou si quelqu’un dit quelque chose de particulièrement négatif.

Le plus important est de savoir si vous aimez leur travail. Nous en avons déjà parlé, mais au bout du compte, c’est ce que vous allez obtenir.

Et regardez aussi leur travail sur mobile. Beaucoup de gens ne prennent pas le temps de réfléchir à ce à quoi leur site va ressembler sur mobile et c’est vraiment simple. Il suffit de regarder leur portfolio sur votre téléphone portable.

Erreur n° 6 de conception de site web.
Ils ne pratiquent pas ce qu’ils prêchent

Tout comme vous ne feriez pas confiance à un coach sportif en surpoids ou à un cuisinier maigre, vous ne devriez probablement jamais faire confiance à un designer dont le site web est laid ou à un spécialiste du référencement qui n’est pas bien classé sur Google ou à un « digital marketeur » qui utilise la diffusion directe pour générer des leads. Et je veux dire par là que si quelqu’un vous vend l’idée d’obtenir du trafic via Google, le paiement par clic ou les médias sociaux, mais qu’il utilise la vulgarisation à froid, par exemple en vous envoyant directement un e-mail ou en utilisant le bouche à oreille pour entrer en contact avec vous, il ne pratique pas vraiment ce qu’il prêche.

Par exemple, je suis numéro 2 pour la recherche « webdesigner freelance ».

webmaster freelance resultat google

Donc, si vous êtes arrivé jusqu’ici, vous vous dites probablement « j’ai besoin de quelqu’un pour réaliser mon site web ». J’aimerais donc vous faire une offre que vous ne pouvez pas refuser.

J’offre une consultation gratuite pour évaluer votre projet et vous guider vers la réussite de votre projet web. Réservez dès à présent une consulation gratuite et sans engagement !

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020

Bienvenue sur mon guide complet pour débuter avec Divi. Ce guide est destiné à vous apprendre les bases de Divi et plus spécifiquement du « Visual Builder » ou constructeur visuel présent avec le thème Divi.

 

Les bases du visual builder ou constructeur de page Divi

Divi est un thème qui vous permet de modifier rapidement et simplement tous les aspects et contenus de votre site.

Ainsi en quelques clics vous pouvez modifier la partie « front-end » c’est à dire la partie que le visiteur pourra voir, grâce au visual builder de Divi.

Le constructeur utilise trois blocs de construction principaux : Sections, Colonnes et Modules. Leur utilisation conjointe vous permet de créer un nombre incalculable de mises en page. Les sections sont les plus grands blocs de construction, et elles abritent des groupes de rangées. Les colonnes se trouvent à l’intérieur des sections et servent à choisir le nombre de modules présent sur une seule ligne. Les modules sont placés à l’intérieur des colonnes . C’est la structure basique de Divi.

Les sections

Les sections sont les éléments de base utilisés dans la conception de pages avec Divi, elles sont la première chose que vous ajoutez à votre page. Celle-ci vous permet de créer des grands groupe de contenu. Il existe trois types de sections : Régulières, Spécialisées et Pleine largeur.

Les sections sont représentées par le cadre bleu pour les sections régulières, orange pour les sections spécialisées et violet pour les sections pleine largeur.

 

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 6

Les colonnes

Les colonnes se trouvent donc à l’intérieur des sections, vous pouvez choisir le nombre d’élements (ou de modules) que vous souhaitez affichez sur une ligne.

Les colonnes sont représentées par les cadres vert.

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 7

Les modules

Les modules sont les éléments de contenu qui composent votre page web (texte, image, appel d’action…). Chaque module de Divi peut s’intégrer dans n’importe quelle largeur de colonne et ils sont tous entièrement personnalisable.

Les modules sont représentés par les cadres gris.

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 8

Les actions possibles pour chaque section, colonnes et modules :

Section :

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 9

Dans l’ordre de gauche à droite :

  • Déplacer la section, cliquer et déplacer
  • Les paramètres de la section
  • Dupliquer la section
  • Enregistrer la section dans le librairie Divi (afin de pouvoir réutiliser cette section sur d’autres pages)
  • Supprimer la section
  • Quitter (d’ utilité assez mistérieuse)
  • Options avancées

Colonnes:

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 10

Dans l’ordre de gauche à droite :

  • Déplacer la colonne, cliquer et déplacer
  • Les paramètres de la colonne
  • Dupliquer la colonne
  • Modifier le nombre de colonne sur une seule ligne
  • Enregistrer la section dans le librairie Divi (afin de pouvoir réutiliser cette colonne sur d’autres pages)
  • Supprimer la colonne
  • Quitter (toujours aussi mystérieux)
  • Options avancées

 

Modules:

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 11

Dans l’ordre de gauche à droite :

  • Déplacer le module, cliquer et déplacer
  • Les paramètres de le module
  • Dupliquer le module
  • Enregistrer le module dans le librairie Divi (afin de pouvoir réutiliser cette colonne sur d’autres pages)
  • Supprimer le module
  • Quitter
  • Options avancées

Vous connaissez maintenant les base du visual builder de Divi, du moins en ce qui concerne la création interne des pages, dans la section ci-dessous je vous explique les réglages et actions générales que vous pouvez effectuer sur la page.

 

Paramétrage général de votre page Divi

Pour accéder à la barre de paramétrage générale vous pouvez cliquer sur le bouton suivant situé dans le bas de votre page, en mode visual builder activé.

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 12

Paramètres d’affichage du visual builder

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 13

Dans l’ordre de gauche à droite :

  • Paramètres du constructeur de page
  • Affichage en  mode Wirefrime ( utile quand certains éléments se chevauchent et sont inaccessible via l’affichage classique)
  • Zoom
  • Affichage en mode Ordinateur
  • Affichage en mode Tablette
  • Affichage en mode Smartphone

Paramètres de la page

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 14

Dans l’ordre de gauche à droite :

  • Ajouter une autre page au contenu de celle-ci
  • Sauvegarder la mise en page dans votre blibliothèque divi
  • Supprimer la page
  • Fermer la barre d’option inférieur
  • Paramètres de la page
  • Restaurer un version antérieur de la page
  • Exporter ou importer la mise en page sur votre ordinateur

Option de sauvegarde

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 15

Dans l’ordre de gauche à droite :

  • Effectuer une action via le mode recherche
  • Ouvre une petite fenêtre ou vous trouver votre wireframe en version fenêtré
  • Regroupe les guides disponnibles dans Divi 
  • Sauvegarder le brouillon
  • Publier la page

Comment accéder au visual builde de Divi ?

1. Connectez-vous à votre espace administrateur

Pour cela rendez-vous sur votre url d’administration et introduisez votre login et votre mot de passe.

Dans votre tableau de bord WordPress cliquez sur la petite maison en haut à gauche puis sur « aller sur le site »

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 16

2. Choisissez la page à modifier

 Maintenant que vous êtes sur votre site en mode administrateur naviguez jusqu’a la page contenant le texte à modifier.

Ceci fait appuyez sur bouton « activez le visual builder » pour ouvir le mode édition de cette page

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 17

Selectionner et remplacer le texte 

Selectionnez le texte en maintenant le clic gauche enfocé, et remplacez le avec votre nouveau texte.

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 18

Ouvrir la barre de navigation du bas

Pour cela Appuez sur les icones avec 3 petits point sur le bas de votre écran.

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 19

Enregistrez

Cliquez simplement sur le bouton vert sauvegarder pour enregistrer les modifications sur votre site.

Et voila votre texte à bien été modifié vous pouvez quitter le visual builder.

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 20

Sélectionner et remplacer une image

Sélectionnez la page ou se trouve l’image et activé le visual builder

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 17

Ouvir le paramétrage de l’image

Vous devez ouvrir la fenêtre de paramétrage gràce à l’icone en forme de rouage sur fond gris se trouvant sur l’image en question.

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 22

Ouvrir la blibliothèque multimédia

Appuyer sur le bouton en forme de roue crantée

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 23

Choisissez l’image à insérer

  • Si votre image ne se trouve pas dans votre bibliothèque multimédia téléversez la en appuyant sur l’onglet « téléverser des fichiers » comme indiquer en 1.
  • Si vous possédez déjà l’image dans votre bibliothèque multimédia, sélectionnez la et appuyez sur « charger une image » en bas à droite de l’écran comme le montre la flèche 
Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 24

Ouvrir la barre de navigation du bas

Pour cela Appuez sur les l’icone avec 3 petits point sur le bas de votre écran.

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 19

Enregistrer

Cliquez simplement sur le bouton vert sauvegarder pour enregistrer les modifications sur votre site.

Et voila votre image a bien été modifié vous pouvez maintenant quitter le visual builder.

Thème WordPress Divi 4 : Guide du débutant complet 2020 20